Pourquoi choisir un prêt à taux fixe modulable

Souscrire à un prêt immobilier est décidément un choix judicieux lorsqu’on souhaite acquérir un bien immobilier. Quelle que soit la nature de ce prêt : achat d’une résidence principale ou investissement locatif, le type de taux doit être étudié de très près.
Un prêt modulable à taux fixe gagne de l’intérêt de nos jours. Avant de choisir ce type de prêt, nous allons d’abord comprendre son intérêt et ses avantages. 

Prêt à taux fixe modulable : une bonne souplesse des remboursements mensuels

Source image : pixabay

Le prêt modulable est une autre forme de crédit immobilier avec des conditions de remboursement beaucoup plus souples. Certes, le prêt modulable à taux fixe permet de : 

A découvrir également : Qu'est-ce qu'un prêt amortissable ?

A lire en complément : Pourquoi faire appel à un courtier en crédit ?

  • D’effectuer des remboursements adaptés à sa situation.
  • Maîtriser son budget.
  • Garder un taux d’intérêt fixe pendant toute la durée du prêt.
  • Faire face aux imprévus.
  • Adapter la durée et le montant des échéances selon les variations de son budget.

Cette formule est alors adaptée aux emprunteurs aux revenus instables. Ils peuvent donc, soit augmenter le montant de ses mensualités, soit les diminuer en fonction de sa capacité du moment. En cas de baisse de revenus, il pourra alors rembourser avec un montant qui lui convient. Dans le cas d’une hausse de revenus, il peut rembourser beaucoup plus. L’important est qu’un prêt à taux fixe modulable permet de : 

A lire en complément : Pourquoi faire appel à un courtier en crédit ?

  • Garder son niveau de vie correct.
  • Éviter l’endettement.
  • Diminuer ou augmenter son montant de remboursement mensuel.
  • Adapter ses mensualités en fonction des revenus perçus.

Le prêt modulable n’a pas un impact sur le taux d’intérêt, car il restera toujours fixe jusqu’à la fin du remboursement. Outre cela, avec cette solution de remboursement, on peut alors : 

En parallèle : Comment faire une demande de prêt ?

  • Gérer beaucoup plus aisément le remboursement de s
  • Réduire ses mensualités ou les augmenter.
  • Suspendre temporairement ses mensualités.

Ce type de prêt s’adapte aux événements de la vie et à ses revenus souvent instables. Pour faire face aux imprévus, il est conseillé de choisir un prêt à taux fixe modulable.

Prêt à taux fixe modulable : les différentes possibilités de modulation

Un prêt à taux fixe modulable donne plusieurs possibilités de modulation. On peut alors : 

  • Reporter ses mensualités. 
  • Moduler les remboursements à la baisse ou à la hausse. 
  • Faire un remboursement anticipé partiel.

Toujours utile quand même de prendre en considération toutes les clauses du prêt pour éviter les mauvaises surprises. Certaines banques imposeront des limites de durée, notamment sur la modularité d’un prêt : 

  • Blocage de l’allongement de la durée de crédit. 
  • Diminution de l’allongement de la durée à un certain nombre d’années. 
  • Une période de franchir de 6 mois à 1 an. 
  • Limitation du nombre de modulations, soit par an à partir de la date d’anniversaire…

Il faut aussi savoir qu’un dépassement des limites fixées est applicable avec des frais souvent imputés. Ces conditions seront quand même indiquées à l’avance dans son offre de prêt. Chaque banque impose des règles propres en matière de modularité du prêt immobilier. D’où l’intérêt de bien comparer les différentes offres avant de jeter son dévolu sur une offre bancaire. 

Prêt à taux fixe modulable : les conditions à connaître

Pour bien comparer les différentes offres en prêt à taux fixe modulable, on doit alors vérifier quelques éléments dont :

  • Le pourcentage d’augmentation ou de diminution des mensualités.
  • La fréquence de la modularité des remboursements des mensualités.
  • La date de la modularité des remboursements des mensualités.

Ce type de prêt implique certainement : 

  • Une variation de la durée de remboursement des échéances.
  • Une augmentation ou une diminution selon l’évolution du montant des mensualités.

On doit également inclure les conditions de ce prêt dans son contrat de crédit notamment : 

  • Le plafond d’augmentation des mensualités.
  • L’amplitude des modulations à raison de 10 % ou de 30 % de sa mensualité selon les banques.
  • Le nombre de variations des mensualités autorisées tous les ans.

Source image à la une : pixabay

Katie Bloom

Je n'avais pas prévu de devenir blogueuse mais j'en suis devenue une et je m'y sens très bien et parfaitement à ma place.

Recent posts

7,800FansLike
800FollowersFollow
566FollowersFollow
1,500FollowersFollow
600FollowersFollow
500SubscribersSubscribe